Lettre ouverte aux présidentiables de mai 2012.

17 avril 2012

    LETTRE    OUVERTE       

 

               AUX        

    PRESIDENTIABLES          

                DE            

               2012.     

                   2             

La France est malade et

Tous les français ont en

Commun une seule et

Unique maladie :

       INDIGNE

Et c’est très difficile à soigner.

Oui, les français sont indignés

De tout et durant ces 50 jours

Qui nous restent tous, on  a un

Mot à dire aux candidats,

On a tous une question à leur

Poser et on attend d’eux une

Réponse et une solution.

  VOUS candidat à la Présidentielle

Chaque corps de métier, chaque

Citoyen, chaque votant de nos 23

Régions de France ont une bonne

Question à vous poser.

 

   Le vote utile dépendra de vos

Réponses et capacités de bien

Résoudre nos légitimes questions,

Mais surtout de votre programme.

 

SACHEZ LE les français non, ne

Décolèrent pas et ils sont tous de

Plus en plus indignés.

 

SAURIEZ – VOUS leur rendre

Leur sourire avec tous vos sujets

Clivant ?

Quelles  mesures INNOVANTES

Avez- vous pour nous remonter le

 Moral ?

  La France est même trop riche en

Pauvres, prendriez – vous des mesures

Pour contrôler la traçabilité de l’argent

Pour éviter les grands paradis fiscaux ?               

                  

  Même la France qui se lève tôt souffre,

Ou qui se couche tard, d’ailleurs, avez-

Vous la solution à nos problèmes ?

 

 

 

 

Nous les indignés, les opprimés, oui,

Nous tous qui avons assez et marre

Et vraiment ras le bol de cette situation là,

Alors oui, osons l’ouvrir très très grande

Pour qu’on puisse nous entendre et surtout

Aussi très bien nous comprendre, de sorte

Que ils s’interrogent sur notre pauvre sort

Et y réfléchissent longuement mais aussi très

Sérieusement en fonction de toutes nos

Légitimes questions d’actualité très pressantes

Et très urgentes pour nous tous.

 

Oui, à tous les candidats à la présidentielle

De mai 2012, osons avec fermeté leur

Envoyer une longue lettre ouverte et exigeons

D’eux une vraie et bonne réponse à toutes

Nos attentes.

 

Puisque nous sommes si nombreux,

Oui, mes très chers amis, vous toutes

 Et tous, nous les pauvres, nous tous le

Grand peuple des indignés et des souffrants,

Nous les tous petits de toute la France,

Tous regroupons toutes nos forces pour écrire

Cette lettre ouverte aux candidats,

Tous sans exception, à la présidentielle

 De  mai 2012, ET OSONS aussi,

Leur demander s’ils ont une solution à tous

Ceux qui journellement ont pour oraisons

Sur l’autel des profits de toute l’Hexagone,

Toute une longe litanie sans fin et toute une

Kyrielle de cris de souci tel :

Y en a marre, s.d.f, pourquoi, pourquoi,

Ca urge, c’est dur, vous les messies de la

Politique, nous avez-vous compris, êtes –vous

Conscients, trop cher l’argent, êtes vous Sensibles, trop de dents, stop chômage, on veut

Tous travailler, nom d’un chien, dites leur oui,

Pour en citer que celles là ?

   

                  

                   

               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                         

Posté par generalroger à 23:09 - Permalien [#]

Lettre Ouverte

 

    LETTRE  OUVERTRE . SUITE 01.          

 

 

Merci cher Candidat de bien vouloir répondre à nos

Questions et d’apporter une analyse sincère et précise

De la situation de le France d’aujourd’hui et de la vie

Des français et de la France après les élections de 2012

Qui sera de toute façon votre grande victoire  et de vos

Sympathisants.

 

On se présente rapidement à vous tous  qui ne nous connaissez pas.

Nous sommes frères et sœurs  tous les citoyens des 22 grandes

Régions de France

Que vous connaissez bien puisque vous  voyagez beaucoup

Depuis l’ouverture de votre campagne.

                   

Parmi nous il y a beaucoup d’infirmière et d’infirmiers

Des brancardiers et des cols blancs ,

La France a besoin d’être très bien soignée et tout ce nous

Souhaitons nous la vox populi c’est d’avoir au plus vite un

Président qui puisse très bien s’occuper de la France et qui

Puisse  soigner et guérir beaucoup de français

Malades socialement .

Parmi nous il y a beaucoup font des études de droit politique

 Pour pouvoir s’occuper des pauvres, les défendre au mieux

 

Pouvoir s’occuper des pauvres, les défendre au mieux.

 

Nous avons écouté tout autour de nous chaque jour les cris de

Soucis de tous les français de toutes les couches sociales et aussi de

Tous les français de toutes les régions de France et de Navarre.

 

 Le peuple arc en ciel de la France très colorée,

Très  métissée   et très active se pose beaucoup de

Questions pour leur avenir mais c’est à vous candidat

Aux présidentielles qui pourra apporter à chaque  français

La réponse ; le vote utile se décidera très certainement à

Partir de votre réponse et de votre programme.

Les domiens, les Guyanais et les français de toute la France,

Tous ils en ont marre de la politique orchestrée par la politique

 De vos successeurs depuis très longtemps ;

 

Tout le monde veut changer de politique, de direction,

De  parti pourquoi pas mais

Surtout des hommes et des femmes qui dirigent notre pays.

 

On pourrait appeler cet entretien « la vox populi » car nous vous

Présenterons petit à petit une parcelle de vie de chaque français au

Quotidien.

 

Bien sûr la précarité, le chômage, la misère, l’emploi,

 Les sans abri, la délocalisation, l’éducation nationale, les

Privatisations, la vie ouvrière de nos agriculteurs, la drogue,

Le sort des dabistes, des bijoutiers, nos militaires qui perdent

Leur vie à l’étranger, leurs familles, le nucléaire, l’environnement

Le terrorisme, le pouvoir d’achat et tellement de choses qui

Préoccupent tous les français.

Les gens de toutes conditions sociales ont toutes sortes de

Questions à vous poser.

 

On vous présentera chaque tableau et cas de figure sous forme de

Poésies, de chansons , on pourrait tout aussi bien les interpréter

En slman  , et les rappeurs  y pourront trouver leur compte.

 

 

Tout le monde a envie que cela change dans notre pays et au plus vite .

Nous digérons très mal la récession, la fermeture de nos entreprises,

Mêmes nos militaires, la magistrature arrivent à descendre dans les

Rues de nos grandes villes,vraiment chez nous il y a un très grand

Problème et beaucoup de choses à faire.

 

Espérons que 2012 sera l’année de la grande victoire du candidat

Du grand changement !

Oui le nouveau président  au pouvoir aura beaucoup à faire.

La bataille va bientôt commencer, les insultes, les injures, les fautes,

La mauvaise gestion de la France –tout sera passé en revue.

Les primaires ce sera chaud, compétitif et très mouvementé.

On parle déjà de la 6° République, peut être ce sera une bonne

Chose d’en finir avec une république catastrophique depuis un

Certain temps pour les français. Et même pour le monde entier.

 

De toutes les façons il faut que cela change pour tout le monde

En France disons on a 12 mois de souffrance et les dieux de la

Politique nous serons favorables.

2012 c’est l’objectif de tout le monde, de la droite, de la gauche,

Des centristes, des verts et de tous les autres mais la victoire

Cette fois sera attribuée à celui ou celle qui voudra nous rendre

Beaucoup plus heureux sur tous les plans mais surtout, oui,

Socialement et économiquement.

 

Il y a la France des bourgeois, la France de tous les privilèges,

La France des français moyens, la France des pauvres, la France

Des nouveaux pauvres, la France des banlieues et des cités,

La France zone interdite, la France d’en haut, la France d’en bas ;

Patrie des droits de l’homme, de la citoyenneté et de la protection

Des peuples résidants ou de passage sur le territoire français

Vas-tu changer de politique pour redorer ton image ?

 

 

 

 

Oui, il faut changer de politique et sortir tous les dirigeants actuels

Pour que les français demain puissent respirer normalement et se

Sentent mieux dans leur esprit et dans leur tête.

La France des tous petits, les français de la précarité comptent

Beaucoup sur le nouveau président pour voir un peu plus clair

Dans  leurs affaires de tous les jours.

 

Avant les enfants quittaient très tôt le cocon familial pour fonder

Un foyer et voler de leurs propres ailes, être indépendants en

Tout point de vue.

Aujourd’hui des jeunes de 30ans ou même de 40 ans vivent sous

Tutelle de leurs parents qui ont eux aussi bien du mal à les

Supporter surtout financièrement.

Moralement c’est dur, très dur même pour certains enfants

Qui vivent malgré eux comme des parasites chez leurs géniteurs.

Les parents trop pressés appellent cela « maman état, papa nation »

Et en ont marre de cette mauvaise situation.

Avez-vous l’ouie assez fine pour écouter et bien réagir à cette

Contestation « maman état, papa nation » ?

 

Toute la France vous écoutera avec attention, les français de tous

Bords, citoyens votants et toute la vox populi afin qu’ils puissent

Faire un bon choix et surtout le vrai vote utile

Vous demandent de bien répondre à toutes leurs questions avec

La plus grande franchise possible Merci.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        XENOPHOBIE.

 

Nada, je t’aime mon pote

Et te considère comme un patriote

Mais ce qui me blesse mon pote

 Toi mon ami, mon meilleur pote

 

Quand je vais chez mes parents

Je suis obligé de te laisser à la porte

Et ce n’est pas ma faute, non, non

Je ne suis pas chez moi mon pote

 

 

   XENOPHOBIE.

 

    Et à la maison c’est comme ça.

Blackmania, blackmania,

A la maison à part moi

Ils n’aiment pas ça

 

Blackmania, blackmania

Pauvre de toi, pauvre de moi.

La renoir beurmania nada,

Madikérafrica, blackmania,

 

Xénophomania m’badafrica

A la maison à part moi Nada

Ils n’aiment pas ça

Et ça me fait mal tout ça.

 

Blackmania , m’badafrica

Nada mon père m’a dit nada

Madikéra , gwadafrica

A la maison on n’aime pas ça.

 

 

Posté par generalroger à 23:04 - Permalien [#]

         

    LETTRE OUVERTE.  SUITE.02.

   

 

 

       Chers Candidats,

 

Les prochains votes présidentielles c’est dans un  mois,

20012 sera l’année de tous les espoirs et celle du soulagement

Pour tous ceux qui attendent le changement radical pour la

France.

Déjà les français s’interrogent pour les primaires, les alliances

Les associations, les bonnes unions entre proches de même

Famille politique.

Chacun a son lieutenant, son conseiller, son fidèle indéfectible

Et toutes les combinaisons sont possibles pour réunir un bon

Candidat sérieux capable de redresser la France mais malgré

Tout ce sont les urnes qui diront le dernier mot.

Avec tout ce que traverse notre pays en ce moment et depuis

Un certain temps sous la houlette de la droite comment peut on

Imaginer que notre pays sera encore une fois dirigé par tous

Ceux qui ont mis la France sur le grabat de la politique 

S’indignent certains ?

 

D’ici les deux tours de vote pour les présidentielles les

Français entendront beaucoup de meetings, de discours,

De débats et les sondages nous donnerons la température

Des favoris et des tocards des français mais c’est toujours dans

Les urnes qu’on trouve la vérité avec  peu, beaucoup  d’abstention

Et toutes les leçons à tirer s’il en reste pour faire basculer la

Tendance, changer les choses, se départager, se démarquer,

Prendre une bonne longueur d’avance sur son, ses adversaires

Et tout faire pour remporter la victoire finale.

Franchement il n’est même pas envisageable d’un deuxième 

Tour car tout le monde en a ras le bol sinon cela voudrait

Dire qu’on accepte la continuité et qu’on ne veut rien changer.

Pour cela il faudra convaincre les français, les votants, tous

Les indécis et normalement il ne devrait pas en avoir des

Indécis car tout le monde doit et devrait voter en masse pour

Le candidat potentiel du vrai changement. .

Dans une France qui se porte mal, alitée, couchée sur un lit

Bancal de forte dépression dû au chômage, au licenciement,

Perte d’emploi et frappée d’injustices de toutes sortes, les

Français n’hésiteront pas à changer le docteur traitant de

Notre pauvre France et 2012 sera très décisif pour la santé

Sociale, politique et économique de notre pays.

Chaque matin le professeur dans sa tournée à l’hosto

Découvre dans la feuille de santé de la France :

Peur,  anxiété, stress, souffrances de toutes sortes à

 

 

Cause d’un cilice trop serré qui presse l’Hexagone

Comme un citron et cela n’arrange personne car il y

A trop de personnes qui souffrent en France.

La France est alitée et sur son livre de chevet c’est le

Contrat social avec de nouvelles expressions : taxes

Carbonne et des mots qu’on n’aime pas entendre :

Régression, austérité, rigueur, nouveaux impôts,

Taxes, prélèvements, inflation et la liste est très longue.

 

La France va-t-elle s’en sortir de toutes ses maladies,

De tous ses maux, malaises politiques et sociaux ; et

Pourra t’elle très vite se refaire le portrait elle qui est

Si défigurée par toutes les grimaces des inégalités entre

Les top actions et les salaires en dessous du smig ,

Entre ceux qui s’amusent avec des cigares au prix

Du smig l’unité, ceux qui cumulent des mandats

Avec en plus des empois fictifs et de très logements

De fonctions inoccupés et ceux qui couchent même

L’hiver sur un carton, oui, il y a quelque chose à faire

Pour changer tout cela dans le pays et surtout dans

L’appareil de l’état.

Vous avez compris cher Candidat,

Vous avez intérêt d’avoir un très bon programme,

Bien solide avec que du concret.

 

 

Posté par generalroger à 22:59 - Permalien [#]

Lettre ouverte

 

 

 

    *    *        

*GENERAL.*

         *

 

 

 

     

 

 

                

 

  LETTRE OUVERTE AUX PRESIDENTIABLES.

 

Mes très chers amis

Puisque aujourd’hui

Nous sommes tous réunis

Si on parlait de notre pays,

 

De nos dirigeants et dirigés,

De nos gouvernants et gouvernés,

Des nantis et du peuple des souffrants

Et de toutes les couches de la population

 

De toute la France et de Navarre,

Dans notre pays connaissez-vous une personne

Qui n’en a pas vraiment marre

Si vous en connaissez ce n’est pas en Hexagone,

 

La Corse et les Dom Tom c’est encore pire

Partout les hommes ne cessent de gémir

Alors si on décidait tous à l’unanimité

De faire une lettre ouverte aux autorités

 

Oui, surtout en ce moment aux présidentiables

Oui, une très longue lettre sous forme de fable

Non pas avec des grandes phrases et des mots  

Oui, que ne comprendraient pas nos marmots

 

Mais une longue lettre simple, franche, directe

Comme si nous faisions l’édito de nos journaux,

N’oubliez pas bientôt des mûres et des pas vertes

On nous saoulera dans les meetings et à la radio

 

On y aura droit tous les jours

Jusqu’à mai 2012 jour après jour,

Oui, on nous fera de beaux discours

Pour nous appâter comme toujours.

 

Dans notre longue lettre ouverte

On leur parlera de notre pauvre situation,

Profitons  de cette occasion qui nous est offerte

Pour leur parler de nos légitimes revendications

 

En passant en revue tous les corps de métier,

Vous savez avec tous les mécontents de notre pays

Il y aura beaucoup de dossiers chauds à traiter ;

A leurs réponses on détectera tous les faux messies.

 

 

 

Notre lettre ouverte s’adressera à tous les candidats

Qu’ils soient hommes ou femmes de la majorité

Ou de l’opposition, qu’ils viennent ou pas de l’ENA

Ou qu’ils soient des perturbateurs notoires et avérés.

 

En France tout le monde s’interroge,

Les riches ont peur pour leur butin

Les  préfets et les notables qu’on limogent

Et tous les pauvres qui n’ont pas de gratin

 

Voilà comment mes amis on va procéder,

A tous les candidats on leur présentera une situation

Et on leur demandera comment ils vont procéder

Pour solutionner tous ces dossiers si importants ;

 

On leur parlera de tout sans exception,

De la politique intérieure et extérieure,

De nos entreprises et des délocalisations,

Du pouvoir d’achat, de tous nos chômeurs,

 

De l’avenir de notre pays et de la population,

De l’insécurité, des seniors au boulot

Et de la jeunesse sacrifiée et des ados végétant

Et de tous ceux qui n’ont pas un euro,

 

De tous nos soldats décorés à titre posthume,

De la menace terroriste dans notre si beau pays

Surtout qu’ils changent de nègre et de plume

Qu’on a vraiment marre qu’on se moque des petits.

 

On leur demandera à ces talentueux messies

Qu’on ne veut plus leur dire c’est du déjà entendu,

En quoi ils nous ont vraiment entendus et compris,

S’ils ont un bon plan pour les sans abris et les exclus,

 

De nous donner une seule et bonne raison

De voter pour eux pour qu’on fasse le vote utile

Et s’ils programment qu’on peut vivre sans argent

Si oui, c’est dans quel chapitre de leur évangile.

 

Les sujets sont très vastes, mes amis,

Ce sont tous les dossiers chauds au quotidien

Qu’ils auront à traiter avec minutie

Pour relever la France et la vie de tous les citoyens.

 

On leur demandera de nous parler de leur programme

Et des choses concrètes, valables, réalisables,

Et des changements pour chaque homme et femme

Et que comptent ils nous radier du statut de misérable.

 

On n’oubliera pas la justice et ses erreurs judiciaires,

Des récidivistes pédophiles, des grèves et droits de retrait,

Des stupéfiants, de la drogue qui circulent sur nos frontières,

De l’i. v. g. des adoptions et de Edwige et de tout ce qu’il sait.

 

Il ne faudra pas oublier tous les sans papiers,

Tous les indésirables, les immigrés, les clandestins,

De la France arc-en ciel ethnie colore, colonisée

De l’esclavage moderne des mineurs au gratin.

 

Croyez-vous qu’ils seront à l’aise pour nous répondre,

Bien sûr que non avec tout ce qu’on attend d’eux,

Tous viennent avec la ferme intention de nous tondre

Puisque pour eux on n’est pas à leur goût assez malheureux.

 

On leur présentera une fausse maghrébine,

Un xénophobe, un  s. d. f. un sans papier,

Les paysans avec le prix de leur viande bovine

Et on pourrait aussi débattre sur la laïcité.

 

Pour commencer on va tous leur présenter

Le premier sujet : notre avenir et celle de la France

En leur demandant si on n’a pas le droit de s’inquiéter

Car nous sommes tous un peuple en souffrance.

 

Mais rassurez-vous mes chers amis

Il y a tellement de sujets à traiter

Par exemple la laïcité et la xénophobie,

La burqa, la kippa, le bandana, les mosquées,

 

De tous les signes ostentatoires religieux,

De la provocation et des polémiques

Sur les minarets et les combats houleux

Des parlementaires de la 5° République,

 

Il faut qu’ils nous disent très franchement

S’ils sont des partisans de la procrastination,

Pourquoi ils sont sourds à nos revendications

Et si ce n’est pas du vent quels sont leurs engagements,

 

Il faut qu’ils sachent que ça va mal pour nous,

Qu’ils comprennent que l’argent vraiment

Que l’argent c’est beaucoup trop cher pour nous

Et qu’on n’en peu plus avec tous les prélèvements,

 

De nous dire s’il est vraiment trop tôt

Pour s’occuper des crèves la faim

Et qu’ils sachent que pour nous trop c’est trop

Car nous n’avons vraiment plus rien.

 

Pourquoi nous sommes de plus en plus pauvres,

Et face aux français qu’ont-ils à nous proposer,

S’ils ne voient pas qu’on devient tous chauves

En nous grattant notre crâne toute la sainte journée.

 

On leur demandera s’ils nous ont bien compris,

S’ils veulent vraiment changer en bien notre vie,

Pourquoi, pourquoi ils protègent toujours les nantis,

Est-ce que les petits et les démunis ne votent pas aussi ?

 

Qu’ils nous rassurent, s’ils sont sensibles et conscients

De notre état de grande pauvreté, de notre proximité,

Eux qui ont tous les privilèges au gouvernement

S’ils arrivent à penser à tous ceux qui n’ont pas à manger,

 

On leur demandera qu’est ce qu’ils ont dans leur programme

Pour nous protéger des casseurs, des voyous,

De l’insécurité, de la psychose de tant d’hommes et de femmes

Des brûleurs de bus et de tous ces jeunes fous ;

 

Bien sûr ça urge la lutte contre les cyber criminels,

Et tous les escrocs et arnaqueurs de la vente en ligne,

Et qu’on contrôle mieux les sites de rencontres et du bordel

Qui piègent nos ados qui n’écoutent pas les consignes.

 

Vous voyez bien citoyens votants, mes amis

Que tous ces messies de la politique de notre devenir

Auront beaucoup à nous dire s’ils acceptent oui,

De répondre à notre lettre, commençons par notre avenir !

 

Qu’ils soient des orateurs prolixes, éloquents ou diserts

Tout ce qu’on veut c’est qu’ils comprennent

Qu’on ne va pas les élire pour nous enliser dans la misère

Non, si c’est ce la leur programme ce n’est pas la peine.

 

Car il faut qu’ils enlèvent dans leurs pensées

Qu’ils vont drainer toute notre misère

Avec l’eau de la grande sécheresse d’austérité

Qui fait croître la ghettoïsation de la cité Galère.

 

Car nous avons tous assez du chaos social

Tous les parangons du vrai changement

Nous ont tous eu et maintenant on a mal

Oui,y en a marre avec leur nano engagements.

 

On leur fera connaître le cri de la jeunesse,

Tous de plus en plus diplômés mais chômeurs

Et désorientés dans un grand tourbillon de stress

Et de leur avenir tous ils en ont vraiment peur.

 

Il faut qu’ils sachent qu’on n’est pas des couillons,

Qu’on a vraiment ralbol des discours lénifiants,

Qu’on attend au deuxième tour un vrai président

Qui n’augmente pas son salaire en oubliant la population.

 

Tous on attend d’eux un peu plus d’humanisme

Et de l’instantanéité de l’exigence

Car on est tous atteint du syndrome du pessimisme

Car que font pour nous les élus en France ?

 

On va leur dire qu’on nous ne voulons pas un président

Totalement déconnecté de la réalité

Mais que nulle part dans toutes nos 22 grandes régions

On ne pourra plus supporter le régime d’austérité.

 

Oui, notre pays est au bord de l’asphyxie,

Nous subissons tous le coût du désert  politique,

Nous n’avons pas de travail et tous on s’appauvrit

Alors avec des emplois fictifs d’autres font du fric.

 

On va leur demander s’ils ont une part d’émotion

Et une vraie sensibilité face à toutes nos difficultés,

Il faut surtout qu’ils nous disent très franchement

S’ils ont pour nous un uniquement un statut de proximité.

 

Par exemple : invitez-moi à Jivais je viendrai,

Oui, je serai encore plus près de votre chemise,

Je serai le plus grand président de la proximité

Je serai surtout avec vous au moment de la crise.

 

A nous tous votants, hommes et femmes

Et à toute notre brave jeunesse sacrifiée

Il faut qu’ils nous disent à quoi sert un programme

Puisque évidemment il n’est jamais appliqué.

 

Chez-nous ce n’est pas Lampedusa, non, non

On a tous vraiment peur de l’instrumentation

D’une peur de l’immigration, d’une invasion

Beaucoup trop embarrassante pour la population.

 

Il faut qu’on s’intéresse de la myopie du gouvernement,

Qu’ils nous disent plus seniors,jeunes gens tout va très bien,

Ne vous inquiétez pas, dormez bien tranquillement

Car c’en est assez une telle blagotte ce ne sera pas si malin.

 

Il faudra qu’ils s’expliquent sur le malthusianisme économique

Qui frappe notre pays et du chômage structurel,

Que comptent-ils faire pour nous sortir de notre état chimérique,

Et quand est sur les salaires on va avoir un dégel.

 

Le salaire des ouvriers est sous perfusion permanente,

L’avenir de la France est en déclin de jour en jour,

On en a marre qu’on nous serre d’une façon fracassante

La ceinture qui nous fait tous très  mal la nuit, le jour.

 

Mes chers amis les élus doivent des comptes aux français,

Leurs promesses sont comme les fleurs du nénuphar géant

Qui fleurit le matin et meurt tout juste le matin suivant

Oui, depuis des décennies aucun d’eux n’ont fait un progrès.

 

En France on est loin d’une égalité parité,

Des inégalités des femmes dans notre société,

Nous voulons une république qui nous réponde

Oui,  ce sera la même règle pour tout le monde.

 

On nous endort trop souvent avec des discours ampoulés,

Depuis près de dix sept ans on nous serine qu’on va avoir

Du travail, un toit, des économies et placements sur nos livrets,

Mais tout cela vous et moi quand on va vraiment les avoir ?

 

A chaque fois on cherche à abroger une loi presse citron

Qui n’arrange jamais les plus petits, les démunis,

Le peuple en a marre des discours amphigouris, c’est vrai ;

Ce que nous voulons ce sont de vrais et réels changements.

 

Les politiciens utilisent des nègres pour nous épater

Avec des propos très dithyrambiques

Et oublient que pour le peuple lassé de les écouter

Leurs conneries n’emballent plus le public.

 

C’est pourquoi qu’il n’est pas rare de les voir

Prendre une sacrée déculottée dans les élections

De toutes sortes, les votants même les plus ignares

Il y a longtemps ont compris toutes leurs machinations.

 

La retraite c’est un thème rebattu qui divise tout le monde,

Les cheminots, les fonctionnaires, les agents du privé

Et les messies ne cessent de récapituler et même grondent

Dans l’hémicycle sans vraiment tous nous contenter

 

Le prochain gouvernement devrait éviter à tout prix

Tous ces grands rassemblements sur front de grogne

Car ce dossier chaud  n’est pas mis au rebut de la patrie

Et on risque de nous raconter n’importe quoi sans vergogne.

 

Les candidats devraient se demander  si on se pose la question,

Si la France va bien ou se porte bien et surtout les citoyens,

Au chevet de la France qui va si mal depuis très longtemps

A l’hôpital Saint Sauveur y trouvera t-elle un bon médecin ?

 

La France souffre tellement dans son anatomie

En surface cutanée et même  en profondeur

Qu’on aura bien du mal à arrêter son hémorragie

Et tout cela nous fait à nous tous vraiment peur.

 

Il faudra que la France ait des couleurs plus vives

Espérons que les grandes oreilles sont à l’écoute

Et qu’elles consulteront les assises des décisions positives

Qui feront vite avancer les choses pour nous tous et toutes.

 

Il faut qu’ils comprennent que les votes ne rassemblent plus

Il va y avoir de plus en plus que des votes sanctions,

Très  franchement personne n’a plus rien à perdre non plus

Et de toutes façons les élus n’entendent pas nos revendications.

 

Quel candidat pourra nous sortir de notre longue nuit

Eux qui chaque soir essaient de nous faire flirter avec Morphée,

On en a tous assez, personne n’est dupe aujourd’hui

On ne veut plus entendre des rêves qu’on ne  peut pas réaliser.

 

Nous voulons un grand président unique

Et exemplaire pour la 5° République

Qui ne pense pas à se remplir les poches

Et celles des nantis et de tous ses proches.   

 

Mais un président qui abroge toutes les lois inutiles

Qui ne déshabille pas Pierre pour rhabiller Paul

Car il nous entendra en ces périodes si difficiles

Et on lui fera assez souvent entendre notre ras le bol.

 

On ne veut plus une politique à deux vitesses

Mais un président très juste et social dans ses réformes

Qui sache prendre en main notre peuple,notre jeunesse

Et qui rééquilibre la disparité de tant de femmes et d’hommes.

 

Nous voulons un président pour calmer les ennemis héréditaires

Des clans des quartiers des cités et enterrer leurs haches de guerre ?

Qu’ils soient votants ou abstentionnistes, jeunes, adultes ou vieux

Nous tous en France nous voulons bien  vivre et nous sentir heureux. 

 

On aimerait qu’ils mettent en tête de leur programme

La laïcité, le travail, le logement, la jeunesse, la femme,

On ne veut pas être des citoyens à part entières

Mais des hommes et des femmes plus rongés par la misère.

 

La sécurité sociale ce n’est pas un trou mais un abysse

Et c’est toujours les taxes, prélèvements sur le salaire

Des malheureux qui doivent combler le trou de la crise

Tout cela ce n’est pas normal et pour nous ce n’est pas clair.

 

Pourront- ils nous dire si les meurt- de- faim qui ont touché

Les bas fonds du gouffre de la société s’en remettront un jour

Demain soignera t-on mieux la mouscaille de notre pauvre société

On aimerait tous bien savoir quand sonnera le compte à rebours.

 

On aimerait bien savoir comment ils vont traiter

Tous ceux qu’on vilipendent et dénoncent comme vils

Et qui ternissent jour et nuit au fil des années

La réputation de nos grandes  banlieues, cités et villes.

 

Dans notre pays beaucoup adorent les films

Qui ont surtout beaucoup d’hémoglobine

Car ils cherchent à être le principal héro ou acteur

Des cités sanguinaires et rien ne le font pas peur

 

Pour faire leurs bêtises de toutes sortes

Il faut qu’on sache s’ils vont maintenir la prison plancher

Pour ces petits malfrats qui cassent nos portes

Et vont blesser et dérober les braves gens âgés de la cité.

 

Maintenant tous les français attendent un président

Qui sache à tout moment défier l’impossible

Pour porter de jour en jour le pays toujours en avant

Et pour qu’on sente notre vie beaucoup moins pénible.

 

 

Nous vous avons suivi pendant votre campagne,

Selon la bonne formule, cher candidat

On vous dit tout simplement « que le meilleur gagne »

Même si ce n’est pas notre vrai choix !

 

On vous supportera avec fierté ou on  subira

Courageusement au moins un long quinquennat ;

Aujourd’hui, nous n’en sommes pas encore là

La vox populi vous demande d’écouter sa voix.

 

Candidat et cher futur président

Nous voici réunis tous soudés devant vous

Virtuellement c’est tout un clan

De la population qui s’est donné rendez-vous

 

Oui, nous citoyens des 22 Régions de France,

De la Corse de îles lointaines et de Navarre

Des domiens une autre partie de la France

Vous avez devant vous un s.d.f. qui en a marre,

 

La veuve d’un bijoutier assassiné,

Le porte drapeau des agriculteurs et des cultivateurs,

L’association des victimes de nos cités,

Les membres de nos octogénaires qui ont peur

 

Merci de bien vouloir répondre à nos questions,

Voici le premier sujet et la première question,

Il s’agit de notre avenir bien évidemment,

On vous demande de nous répondre très franchement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

                   

        

               

                   

                                   

               

                 

    

                  

                   

               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                         

Posté par generalroger à 22:58 - Permalien [#]

CANDIDAT DE LA PROMESSE .

 

Heureusement qu’on n’attend toujours

Pas sur eux pour vivre ,oui, tous on en

A marre d’entendre toujours mes mêmes

Choses et on en a assez de chaque :

 

      CANDIDAT DE LA PROMESSE .

 

Au premier tour plus de douze

   Le peuple des votants

Des présidentielles de 2012

S’interroge tout le temps.

 

Alors que répondez-vous à l’attente des français

Si dans son ensemble votre programme est flou

Nous qui digérons si mal tant de gros regrets

Alors quel espoir on peut vraiment avoir en vous ?

 

Vous qui souhaitez prendre les rênes de l’état,

On dénonce les gouvernements pour leur lenteur,

On n’en veut plus d’une société du précariat,

On veut tous sortir de l’abysse de notre malheur.

 

Vous qui savez racoler les électeurs

Sur le grand marché de la jeunesse

Pensez-vous vraiment à leur bonheur

En tenant un minimum de vos promesses ?

 

Vous qui briguez un poste de président,

Vous nous conulez avec vos discours,

Vos palinodies on en a marre sûrement

Même si vous avez une voix de velours.

 

Oui, à vos meetings et conférences

Déjà le plus souvent ça nous barbe d’y aller

Car qui s’occupe de notre souffrance

Et si chez-nous on a quelque chose à manger ?

 

Sur le dazibao vous aimez afficher

L’augmentation du smic  d’un pour cent et demi

Mais occultez celle de l’électricité

Et l’amenuisement des ressources des tous petits.

 

Si vous dites qu’en France on a des idées

C’est certainement pas pour créer des entreprises

Mais pour délocaliser bien loin à l’étranger

Et tout mettre hypocritement sur le compte de la crise.

 

 

 

 

 CANDIDAT DE LA PROMESSE.

 

Candidats si vous consultez les boîtes à idées

Que faites –vous de nos suggestions et revendications ;

La politique c’est un don de soi à la collectivité

Dites,qu’en est il pour vous vraiment futur président ?

 

Candidat de toutes les belles promesses

Vous savez que ce sera dur pour vous

Si votre programme n’a rien pour la jeunesse

Sinon des voix vous n’en n’aurez pas beaucoup.

 

   Cher Candidat,

 

De plus en plus surtout depuis les crises monétaires,

Economiques, environnementales, fiscales les

Français comptent beaucoup sur vos grandes

Promesses, sauriez-vous les tenir jusqu’au bout ?

 

 

Posté par generalroger à 22:55 - Permalien [#]

CASTING.

 

  Beaucoup d’appelés,très peu d’élu,

Un seul,le grand discernement sera

T’il à la hauteur de ce grand :

 

              CASTING.

 

Que doit- être le bon profil

Du prochain président des français ?

Certainement le casting sera difficile

Et pour personne ce n’est pas un secret.

 

Oui,c’est une très lourde tâche

Bien diriger notre grand et pauvre pays

Avec tous ces dossiers qui fâchent

Et qui divisent si souvent les partis

 

Non seulement il doit être très courageux

Pour prétendre nous donner entière satisfaction

Sur tous les plans car n’est pas président qui veut

Le prochain tous on l’attend vraiment au tournant.

 

Il faut qu’il sache tenir en bride l’économie du pays,

Oui, ce postulant du futur locataire de l’Elisée

Doit être pour le bien du peuple quelque soit son parti

Avec des grandes ambitions sociales humainement éclairées.

 

Il ne suffit pas d’être candidat mais très motivé

Pour supporter ce lourd fardeau du quinquennat

A l’intérieur et à l’extérieur avec les difficultés

Du monde entier sans perdre le nord pas une fois.

 

Il faut qu’il soit très bien entouré et au mieux,

On ne devient pas président uniquement pour sa paie,

A chacun son défi à relever à qui mieux- mieux

Mieux qu’une fourmi,mieux qu’une ruche d’abeilles.

 

Etre à la tête d’un grand peuple de malheureux

Le futur (cinquantième)président de France

Doit tout faire pour nous rendre toujours heureux

Et tous nous sortir de notre très grande souffrance.

 

Oui, nous toutes et tous en France

Nous attendons un vrai changement

Et un rééquilibrage de la balance

Des inégalités sur tous les plans.

 

 

 

 

 

   CASTING .

 

Cela ne nous gênerait pas une feuille d’impôts

Beaucoup plus épaisse mais avec un contenu négatif,

Car avec tous nos prélèvements c’est trop chaud,

On pourrait manger un peu plus souvent de rosbif. 

 

Tous nous rêvons d’un autre gouvernement

Avec une toute autre et meilleure politique   

Qui s’intéresseraient au mieux à la population

Mais on sait que tout cela c’est plutôt utopique.

 

Bien sûr une fois au pouvoir,à l’Elysée,à Matignon

Qui vraiment se souvient de tous les votants

Et il faut le souligner tant de pauvres gens,

Les laissés- pour- compte qui attendent un remerciement.

 

 Ambitieux candidats lequel d’entre-vous dira banco,

Que vous nous avez très bien compris et bientôt

Vous aller nous satisfaire et soulager tous nos maux,

Que vous avez qu’une parole et n’êtes pas un démago ?

 

          Cher Candidat,

 

    Chez-nous il y a la course aux Primaires,les 500

Signatures pour les Présidentielles, des candidats

Perturbateurs ,des comiques pour certains mais tout

Le monde peut-il gouverner la France surtout quand

On est novice dans la politique ?On vous anathématise

D’antilogie,cela ne vous interpelle pas ?

 

 

Posté par generalroger à 22:55 - Permalien [#]

LE MONDE VA MAL.

 

La France est infectée par ces crises qui

Accablent son peuple et tous on en a

Vraiment mare mais c’est mondial :

 

        LE MONDE VA MAL.    

 

Pas besoin de mancie

Ou de s’appeler Malachie

Pour voir que le monde va mal

Et que tout le monde a mal .

 

Oui , le monde va mal ,

Tout le monde a mal

Oui , l’échographie de la vie

Présente quelques anomalies

 

Et mêmes les professeurs du G. 8

Même s’ils veulent agir vite

Auront du mal à  réunir

Tous les ingrédients pour guérir

 

Un monde malade économiquement ,

Un monde agonisant socialement ,

Un monde qui se déchire politiquement ,

Un monde qui a perdu son environnement

 

Oui , le monde va mal

Et tout le monde a mal

Et les politologues ont du mal

A  guérir les plaies de ce grand mal  .

 

Oui , le monde va mal

Et tout le monde a mal

Et ce n’est pas normal

Qu’on ait aussi mal .

 

Oui , un peu partout sur la terre

C’est la guerre contre son frère

L’exil , l’exode , la misère , la galère

Et une foule d’ethnies  qui galèrent

           

Et errent sans cesse de terre en terre

De campement et terre de misère

Est-ce une vie pour des malheureux

Eux qui crient : « où es-tu Mon Dieu ? »

 

 

 

 

 LE MONDE VA MAL.

 

Dans ce monde étrange

Il faut que ça change

Qu’on transfuse les bourreaux,

Les gourous et tous  les salauds

 

Qu’on vide leurs veines

De tout ce mauvais sang

De méchanceté et de haine ,

De la barbarie et de la corruption . 

 

Les messies de la politique

Nous font de beaux discours :

Ca va très bien pour la république ,

La croissance est de retour

 

Mais on bouffe toujours des briques

Pas besoin de faire l’ENA

Pour comprendre leurs tactiques

Ils croient qu’on ne voit pas .

 

Le monde va mal ,

Le monde va de plus en plus mal

Non , non , ce n’est pas normal

Qu’on ait aussi mal 

 

Le monde va mal

Et tout le monde a mal

D’où vient ce mal

Qui déchire nos entrailles ,

 

Qui nous prive de travail ,

De confort et de bien être

Et tous nos enfants à naître

Que peut-on  leur promettre ?

 

Le monde va mal

Et va de plus en plus mal

Et tout le mode a mal

Ce n’est pas normal .

 

    Cher Candidat ,

 

   Sans être magicien comment allez-vous

Sortir la France de la crise monétaire ?

Comment nous donner espoir à chacun de

Nous ,les tous petits et les puissants ?

 

 

Posté par generalroger à 22:54 - Permalien [#]

L'autographe

 

Contre leur gré certains deviennent des

Notaphiles ,oui, des collectionneurs de

Factures de toutes sortes.

Le pauvre ne peut pas être un numismate

Car il n’a jamais le sou vaillant.

Le français moyen peut tout juste être à

La limite un petit fibulanoniste,tandis que

D’autres qui fument pour oublier leurs gros

Ennuis et soucis deviennent des nicophilistes

Mais par économie beaucoup moins sont des

Philuménistes.

 

On trouve toutes sortes de choses insolites

Chez les collectionneurs mais c’est beaucoup

Plus sympa et plus agréable pour tout le monde

Et ce n’est pas si bête de collectionner des :

 

         AUTOGRAPHES.

 

Devant les photographes

Mes chers compatriotes

Je signe cette autographe

Pour vous qui êtes des nôtres.

 

J’en profite pour vous dire

« A qui iriez-vous ,oui ,vous,

Vous  qui ne cessez de gémir,

Non, vous n’êtes pas assez fous

 

Pour ne pas faire le vote utile :

Troquer votre assistanat

Contre la promesse d’un homme habile

Pour vous créer de l’emploi,

 

Pour vous faire gagner la galette

Et récompenser tous les bénévolats

Des restos de l’homme à la salopette

Le grand bienfaiteur de l’assistanat.

 

Un autographe ce n’est rien

C’est son image ,sa force,son charisme

A faire bouger les choses en bien

Par tout un vrai et puissant mécanisme.

 

Mais  à vous tous pauvre jeunesse

Je vous dirai tout simplement :

Non omnia possumus omnes

Mais je ferai le maximum sûrement.

 

 

 AUTOGRAPHES.

 

A qui iriez-vous, vous-mêmes qui venez à moi

Oui, il est temps de tourner cette triste page

De votre vie trop usée par des lourds septennats

Et un quinquennat de l’ère des pas sages,

 

A qui iriez-vous,vous qui souffrez depuis des années

D’une injustice indigne pour notre humanité,

A qui iriez-vous vous qui végétez au ghetto des oubliés,

Pourtant on vous avait promis de vous aider !   

 

     Cher Candidat,

 

    Quand vous serez élu président n’allez-vous pas

Faire comme tous vos prédécesseurs nous oublier,

Bien sûr on vous verra à la télévision, on aura vos

Autographes est ce suffisant pour dire au peuple

Qui a voté pour vous que vous nous avez compris ?

 

  Puisqu’il y en restera un seul candidat au deuxième

Tour dites-nous pourquoi ce sera vous et pourquoi

On doit uniquement voter pour vous ?

 

 

Posté par generalroger à 22:54 - Permalien [#]

L’ICONE DE LA POLITIQUE.

 

Tous nous avons dans notre tête un nom,

Une image qui tous regroupés ensemble

Pour la bonne cause amplifie l’égrégore

Qui fera agir en bien pour nous :

 

    L’ICONE DE LA POLITIQUE.

 

Il y a des images qu’on aime s’arrêter un instant

Parce que comme une solution alphysique,

Elles transforment nos vies en bien instantanément

Nous aimerions en avoir une telle icône politique !

 

Peut être qu’il existe cette icône de la vérité,

La femme ,l’homme du grand changement

Qu’on attend depuis de très longues années

Et qui vraiment mettra d’accord tous les votants.

 

Tous les citoyens,toute la population

Riches ,pauvres manants de toutes conditions

Tout ce monde sans aucune distinction

Qui ne  nous prendra plus pour des vrais cons.

 

Car croyez-nous c’est vraiment trop ingrat

De nous laisser tomber à chaque fois

Tous ceux qui ont favoriser votre quinquennat,

Tous ceux qui vous ont donné leurs voix.

 

On ne lui demandera pas dans un premier temps

De nous sortir de sa casquette de président

Des euros,de très gros billets craquants,

Des convocations pour l’emploi à plein temps

 

Une décisive visite pour un logement,un toit

Mais une bonne compréhension

Et ouverture d’esprit pendant son quinquennat,

Sortir de leur mutisme rageant.

 

Mais de consulter les boîtes à bonnes idées

Et suggestions et de toutes nos revendications

Pour le pays et la population les porter

Yallah !yallah !yallah ! toujours en avant.

 

Mais par contre tous  on lui demandera oh oui,

De n’être plus béni oui- oui,

Ni  d’être plus toujours non aussi,

Ce serait tellement moins stressant pour notre vie !

 

 

 

 

  L’ICONE DE LA POLITIQUE.

 

Tous sans exception icône qu’on aimerait voir

Cette icône autour de nous à la télévision

Sans qu’on ait envie de zapper pour voir

Ou crypter T V  blagues de potaches des lurons.

 

Existe-t-il l’icône qui exauce tous nos vœux

Car  ils si nombreux dans notre grand pays

Tant de pauvres ,jeunes, vieux et malheureux

Qui attendent vraiment cette icône ,ce messie !

 

Mais pour nous c’est peine perdue,

Les vrais messies ne font pas de discours fleuves ,

Chez eux pas de félonie non plus,

Non, ils ne se vantent mais se voient à l’oeuvre.

 

L’icône peut être le fossoyeur d’un régime,

Tout démolir ,mettre à plat avec son grand pouvoir

Et son féal le pouvoir de légiférer de légitimes

Décrets pour soulager ceux et celles qui broient du noir.

 

L’icône de la politique et du grand changement

Viendrait tout le temps humainement au secours toujours

A ceux qui se font un sang d’encre quotidiennement

Et ne laisserait pas pisser le mérinos comme toujours.

 

Oui,en toute vérité l’icône de la politique

N’est pas à chercher parmi les surdi-mutités

Ni non plus parmi les grands aphasiques

Comme c’est le cas si souvent depuis des années.

 

Oui, sans être utopiste il nous faudra beaucoup de patience

Mais il existe cet humaniste qui sauvera notre patrie la France

De son chaos politique,économique et de ses souffrances,

Alors les mains en cassolette tous implorons la Providence !

 

 Cher Candidat,

 

Vu notre très grande infortune ce n’est pas une icône

De thaumaturge qu’il nous faudra mais plutôt un

Grand saint et bienfaiteur de la politique, avez –vous

Ces vertus pour qu’o puissent vous garder

Indéfiniment dans notre société ?

 

 

Posté par generalroger à 22:53 - Permalien [#]

MAMA NATION,PAPA ETAT.

 

  Heureusement pour certains il y a la

Famille qui peut aider leurs enfants qui

  En pleine jeunesse n’ont jamais pu

Décrocher le premier boulot .Oui, Dieu

Merci qu’il y a encore :

 

  MAMA NATION,PAPA ETAT.

 

Maman nation,papa état,

Papa état ,maman nation

Nous  voulons changer ça

Pour nos pauvres parents.

 

Législateurs d’Elysée Matignon

Révisez votre constitution,

Trouvez-nous une autre solution

Pour soulager nos parents.

 

Papa état ,maman nation

Nous disons fermement ,non

Pour tous nos pauvres parents,

Trouvez leur une autre solution.

 

S’il vous plaît

Monsieur l’agent

C’est où c’est

L’ Hôtel Matignon

 

Le Plais de l’Elysée,

L’adresse du parlement

Pouvez-vous nous l’indiquer,

Vite c’est très urgent.

 

C’est à quelle adresse

Monsieur l’agent,

Faites vite ça presse,

Pressons,pressons !

 

Vite,vite il y a le feu

Nos parents trop malheureux

S’arrachent les cheveux

Car ils  ne peuvent plus avec si peu

 

Oui, monsieur l’agent

Ils n’en peuvent plus

Papa état ,maman nation

Et ils en ont plein le cul.

 

 

 

  MAMAN NATION PAPA  ETAT .

 

Monsieur l’agent

Avec notre détermination

Nous voulons porter immédiatement

Toutes nos revendications

 

 

 

A monsieur le président

Et au chef du gouvernement

Pour qu’ils disent aux patrons

D’embaucher un peu plus souvent

 

Car voyez-vous monsieur l’agent

Papa état ,maman nation

Il y a un problème voyons

Il faut nous trouver une solution.

 

Papa état ,maman nation

Il faut que ça change maintenant,

Papa état ,maman nation

Nous voulons une autre solution.

 

Monsieur l’agent

Pour nous tous ça presse

Et avec nous maintenant

Nous avons toute la presse.

 

 

 

S’il vous plaît ,monsieur l’agent

Vite on  veut aller à Matignon

Pour porter au chef du gouvernement

Toutes nos légitimes revendications.

 

 

Notre famille,les blessés de la vie,

Tout le cortège de nos frères et soeurs

Les s. d. f,les exclus,les sans abri,

Et nous tous les malheureux chômeurs

 

Tous les porte paroles authentiques,

Tous les bouffeurs de briques

Nous dénonçons la politique

De ceux qui font beaucoup de fric

 

 

 

 

 MAMAN NATION PAPA ETAT .

 

Sur le dos des pauvres misérables

Et qui les traitent de minables  

En dépensant des fortunes inimaginables

Avec leurs homologues et les notables.

 

Locataire de Matignon

Révisez vos engagements,

Papa état,maman nation

Retenez nos revendications.

 

Et vous monsieur le président

Papa état ,maman nation

Nous vous disons ouvertement

Matérialisez nos suggestions.

 

Papa état ,maman nation

Pour nos pauvres parents

Ce n’est pas du tout marrant

Nous voulons du changement.

 

Vite monsieur l’agent

On veut voir immédiatement

Le chef du gouvernent

Pour lui remettre nos suggestions.

 

Oui, faites vite ça presse

On veut rencontrer avec la presse

Le haut comité de la jeunesse

Et de la famille s.o.s. en détresse

 

 

Et le ministère du travail s.o.s.

De l’emploi et de la formation professionnelle

Pour s’occuper de toute la jeunesse,

Dites –nous,c’est par où la rue de Grenelle ?

 

Papa état,maman nation

Y en a-t-il pour encore longtemps ?

Papa état,maman nation,

Quand vont-ils soulager nos parents ?

 

Voyez-vous monsieur l’agent

Papa état,maman nation

Combien qui son t quotidiennement

Dans cette mauvaise situation ;

 

 

 

 MAMAN NATION PAPA ETAT .

 

Papa état,maman nation

Pauvre de nous

Nos pauvres parents

N’ont plus un sou

 

Le gouvernement se moque de nous

Et nos parents en ont marre

Car vraiment personne ne s’occupe de nous

Il faut qu’on le fasse savoir.

 

Papa état ,maman nation

Il faut que ça change pour de bon

Papa état,maman nation,

Nous tous nous vous disons non,non.

 

 

Papa état,maman nation

Vous preneurs de décisions

Soulagez nos pauvres parents

Que vous pressez comme des citrons.

 

Papa état,maman nation

Nos parent n’ont plus d’argent

Et leur situation c’est désespérant

Et cela dure depuis trop longtemps.

 

Oui,monsieur l’agent

Papa état,maman nation

Y en a marre maintenant

Tout le peuple des souffrants.

 

Car avec  le si peu d’argent

Que gagnent nos pauvres parents

Ils  faut qu’ils soient en même temps

Notre tutelle toujours à plein temps

 

Avec cette situation là monsieur l’agent

On n’est pas encore sorti de l’auberge

Nous dénonçons cette critique situation

Car tous désespérément on gamberge.

 

Tout ce souhaite le gouvernement :

Qu’on se débrouille tranquillement

Pour que quotidiennement nos parents

Fassent sortir du sang,oui, du sang

 

 

 

   MAMAN NATION PAPA ETAT .

 

Au creux d’une vieille roche

Et croyez-nous ce n’est pas si évident

Et tout cela c’est vraiment moche

Que peut-on faire vraiment sans argent ?

 

Car sans le vouloir on a maintenant

Le triste statut de fils de cloche

Vous pouvez constater monsieur l’agent

Regardez nos têtes de cloche

 

Oh vous si habitué du faciès

Regardez comment nous sommes moches,

Oui,c’est triste notre jeunesse,

Constatez qu’il y a quelque chose qui cloche.

 

Papa état, maman nation

Faut que ça change pour de bon

Papa état ,maman nation

Il faut mettre l’accent sur le changement.

 

Et que les décideurs du gouvernement

Débloquent notre mauvaise situation

Car que pouvons-nous faire sans argent,

Voyez l’état de nos pauvres parents !

 

Vite monsieur l’agent

On veut aller immédiatement

Au ministère de l’information,

Du travail et de la communication

 

Et du haut comité de la jeunesse

Et de la formation professionnelle

Il y a tant de familles en détresse

Dites-nous c’est où la rue de Grenelle ?

 

Nous les malheureux de la nation

Que peut-on vraiment faire sans argent,

On a mal aux entrailles constamment

Est-ce que c’est le voeu du gouvernement ?

 

On veut voir le chef du gouvernement,

Papa état,maman nation

Sera notre légitime revendication,

Il faut que cela bouge dès maintenant.

 

 

 

 

 MAMAN NATION PAPA ETAT .

 

Papa état,maman nation

Nous voulons un réel changement,

Papa état,maman nation

Nous demandons une autre solution.

 

       Cher Candidat ,

 

 De jour en jour les parents sont les tuteurs de

Leurs enfants qui ont 30,40 ans,des malheureux

Qui sont au chômage,qui vivotent,seriez-vous

Le président de la famille,celui qui fera beaucoup

Et le plus pour aider les ménages en difficulté ?

 

 

 

 

Posté par generalroger à 22:52 - Permalien [#]